Les ados et la musculation, ça ne fait pas bon ménage dans l'esprit des gens, pourtant la pratique de la musculation n'est pas dangereuse pour les adolescents. Il faut juste pour gagner du poids, suivre un programme adapté aux adolescents et manger comme il faut.
En fait, si on regarde bien les études, la musculation n'est pas plus dangereuse que d'autres sports, comme la gymnastique par exemple ou encore l'athlétisme. En effet, on remarque qu'il y a moins de blessures dans la musculation que dans ces sports par exemple. Bien sur, à cet âge, on ne va pas faire que de la musculation et cette activité va plutôt compléter un sport d'endurance ou collectif.
aqPour un bon entraînement de musculation pour adolescent, il existe aussi la méthode Lafay, basée sur le travail au poids du corps. Rien de mieux à cet âge pour ne pas se flinger. Sinon, on peut très bien utiliser les barres et haltères, est aller en salle de gym ou encore s'entraîner chez soi avec un peu de matériel.
Dans cet article nous allons vous aider à établir un programme musculation pour adolescents et vous informer de la nutrition adéquate si l'on souhaite prendre du poids ou maigrir, car bon nombre d'adolescents sont maintenant obèse parmi les Français.

Adolescents et prise muscle !
Les adolescents sont en pleine croissance, c'est un bain bouillonnant d'hormone, et à cet âge, et on se muscle facilement car on est plein d'énergie. En général, les adolescents mangent beaucoup car le corps est en pleine croissance ; on grandit, mais on est aussi parfois trop maigre car le poids a du mal à suivre, ou alors on mange mal. C'est aussi le temps des complexes, et il n'est pas étonnant de voir débarquer dans les salles de musculation pas mal d'adolescents. D'ailleurs, la plupart des sites de musculation ont un public assez jeune.

Pourquoi la musculation !
Alors, pourquoi les adolescents feraient de la musculation. Et bien pour les mêmes raisons que les adultes : pour gagner du muscle, de la force, de la souplesse, renforcer l'organisme pour les autres sports et les compléter également. Aussi, au niveau psychologique, la musculation donne de la confiance en soi ; ça ne fait pas de mal à cet âge.

Est-ce que c'est dangereux la musculation ?
Pas plus que les autres sports, mais comme la croissance n'est pas terminée, il ne faut pas trop forcer, soulever trop lourd ou faire n'importe quoi. Vous me direz, c'est la même chose pour les adultes. C'est vrai que les médecins ou les personnes impliquées dans le sport ne recommande pas la musculation. Il y a beaucoup de préjugés, mais si on s'entraîne correctement, avec un bon encadrement, il n'y a pas de raison que ça se passe mal. C'est l'excès qui n'est pas bon !
Les adolescents sont aussi impatients, ils ont tendance à brûler les étapes ! La musculation est un sport de patience, donc il est important de raisonner les adolescents et de leur expliquer que la prise de muscle c'est long et progressif. Ca leur apprend la patience et à persévérer. Bien sûr, il ne faudra pas négliger les à côté de la musculation, comme acquérir de l'endurance grâce à un sport collectif ou individuel et de la souplesse par la pratique des étirements. Il faut prendre les bonnes habitudes dès le début. Cela permettra d'éviter les blessures et de durer.

Quel entraînement pour les adolescents ?
Les adolescents pourront commencer l'entraînement de musculation sur les machines, pour consolider les muscles, mais ils devront tôt ou tard passer par les poids libres. Le ou les coachs devront leur apprendre la technique, éviter les excès et les empêcher de soulèver trop lourd. Ils pourront utiliser des poids assez légers en série plutôt longue, et ne pas s'entraîner souvent pour bien récupérer. La musculation peut et doit compléter un autre sport...
Certains exercices de musculation devront être évités comme le soulevé de terre, squat, le rowing buste penché et les développés de barres au-dessus de la tête. Ca évitera de se faire mal au dos et bien des soucis d'articulations. Il pourront faire ces exercices plus tard, après des mois de préparation et sous surveillance.

On pourra commencer avec 2 ou 3 séances par semaine, par exemple 2 full-body par semaine, ou 3 séances en Split, c'est-à-dire divisée. À côté, on pourra faire des sports d'endurance comme le football, rugby, la course à pied, vélo, ou encore le tennis ou l'athlétisme. On pourra faire la musculation à visée esthétique, mais mieux vaut de la musculation pour renforcer le corps pour un autre sport.

Voila, bon entraînement les jeunes !